Adele – Concert à Paris –

Hello, it’s me…! 😉 Trop facile !

Depuis le 11 Juin dernier, je pense à cet article, à comment je vais le rédiger, comment je vais vous en parler, comment être objective, comment… Le 10 Juin 2016, 20h10, je réalise un rêve d’ado’, voir Adele en live… Ce post va être légèrement décousu, j’écris comme ça me vient!

J’attends cette soirée depuis de nombreuses années, je cris sur tous les toits que le jour où elle passe à Paris, j’irai la voir. Puis, arrive cette info à l’automne dernier : Adele passera à Paris les 9 & 10 Juin 2016. Je veille tous les sites de mise en vente des places, m’inscris aux ventes « privées/privilégiées ». Tout ça pour finir, lors de la mise en vente anticipée, dans la file d’attente et d’y rester des heures et des heures sans avancer. Et puis, Alexandre, m’envoie un message me disant qu’il est sur la page d’achat et qu’il peut me prendre des places. À ce moment là, plus que jamais, je le bénis! Nous sommes le 2 Décembre et à cet instant précis, je ne réalise rien.

Vendredi 10 Juin – 13h – Départ pour Paris. Je passe l’étape grève de la SNCF. C’était ma journée.

Le concert est annoncé à 20h puis repoussé à 20h30 selon le twitter officiel de l’Accor Hotels Arena. Nous arrivons à 20h10 et entendons le premier « Hello » retentir. Nous n’avons pas encore passé la dernière porte, le vigile prend son temps, il jubile de voir les gens craquer les uns après les autres. On a raté le début. Nous n’avons pas vu les paupières s’ouvrir. Déception.

Je me souviendrai de l’instant où j’ai poussé la porte et que je suis tombée, en quelques sortes, nez à nez avec Adele. Elle était loin, certes, mais son « Hello » résonnait en moi comme une évidence. Ma place était là, ce soir là. J’ai rarement ressenti ça, c’était étonnant, incontrôlable.

Ce show a pris la première place de mon propre classement de spectacles! J’ai eu l’occasion de voir de grands artistes sur scène qui m’ont toujours convaincue même s’ils me laissaient l’impression amère du « je fais le show et bye bye! ». C’est pour ça que j’apprécie également les concerts dans les moyennes/petites salles qui facilitent le lien entre l’artiste et le public. Adele m’a étonnée, elle a fait d’un Bercy complet, une petite salle. Entre chaque morceau, elle échange quelques mots avec son public, lui demande d’où il vient, ce qu’il aime chez elle, s’il veut faire un selfie. Tout d’un coup, la salle devient petite et nous sommes tous à la place du fan qui discute avec son idole.

Je me souviens aussi des personnes qui disaient que voir Adele en concert, c’est finir la soirée déprimée. Avant le concert, je répondais déjà que non, qu’elle a beaucoup d’humour, que ces chansons sont tristes mais qu’elle est dans un délire totalement différent. Aujourd’hui, je le répète et le prouve. Les gens sont d’ailleurs tous étonnés quand je leur raconte qu’elle a diffusé quelques secondes du match France-Roumanie (Match d’ouverture de l’UEFA Euro 2016) parce qu’elle est fan de foot et qu’elle souhaitait être au courant du résultat. NON, Adele n’est pas déprimante, elle est délirante! Petite anecdote, Adele est la première artiste que j’ai vu recommencer une chanson « parce qu’elle avait un chat dans la gorge ». Tout peut arriver mais stopper un morceau après 10 secondes, devant plus de 20 000 personnes, LE morceau où le public sort les smartphones et leur lampe, ça n’arrive pas souvent. Le moment émotion s’est transformé en un moment de rigolade.

Le public connait tous les titres par coeur (et moi aussi 😀), ce qui rend le show d’autant plus impressionnant. Adele est accompagnée d’une dizaine de musiciens et de 3 choristes si je ne me trompe pas. La scène est originale et s’avance en « pointe » sur le public. Un immense écran en fond de scène diffuse des images d’une qualité exceptionnelle entre le noir et blanc et le sépia. C’est uniquement à la fin du titre « When we were young » qu’Adèle apparait « en couleurs » à l’image.

Se trouve également au milieu de la salle, une deuxième scène où la chanteuse y commence son concert et y retourne pour y performer ses titres « Someone Like You » et « Set Fire to the rain », entre autres. Quoi de mieux que de la pluie pour ce titre d’ailleurs. Ça parait tellement logique que c’est chose faite. Oui! La pluie entoure la diva en plein milieu de la salle. L’image est superbe!

Adele a enchainé ses tubes, de son premier titre « Chasing Pavements » au dernier « Send My love (to your new lover) » en passant par « Someone Like You » et « Rolling In The Deep » qui lui ont apporté le succès qu’on connait.

La seule chose que j’ai à vous dire pour en conclure avec cet article c’est que si vous avez l’opportunité de la voir, n’osez plus. C’est une artiste à découvrir sur scène. Au delà de ses chansons mélancoliques, il y a une personne exceptionnelle.

Après avoir énormément écrit, c’est même la première fois que j’écris autant il me semble, je vous laisse avec quelques photos qui parlent d’elles-mêmes!

– Crédits photos –

Blonde Comme La Mode

ThibautDTour  – Merci Thibaut pour tes photos superbes!

Adele – Facebook

ENJOY & LOVE !

Suivre:

2 Commentaires

  1. 28 juin 2016 / 23 h 22 min

    J’ai pris un très grand plaisir à lire ce post très beau et très fournie par ces magnifiques photos. J’ai vécu la même chose que toi ce 10 juin, c’est facile de s’identifier à travers ces lignes. Adele est un grand souffle sur l’industrie musicale érodée par la mode de la nudité et des règles strictes.
    Si je puis me permettre, cependant, c’est juste « Adele », il n’y a pas d’accent 🙂

    • 28 juin 2016 / 23 h 25 min

      Merci pour ton très joli commentaire! Je vais modifier les accents tout de suite! C’est vrai que je l’ai mis à quelques endroits… 🙂
      Maëva ♡

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *